Groupe de recherche en physique médicale

Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM)

Les professeurs du Groupe de recherche en physique médicale (GRPM) travaillent à l’interface de l’ingénierie, de la physique et de la médecine. L’instrumentation et le développement algorithmique constituent 2 pôles majeurs de recherche en physique médicale, desquels découlent de multiples applications d’imagerie et de thérapie.

Au centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM), la recherche en imagerie par résonance magnétique (IRM) occupe une place importante avec le développement de séquences d’acquisition, d’antennes spécialisées et d’algorithmes de traitement d’image. En radiologie, le CHUM compte parmi ses installations un appareil à rayons X basé sur des détecteurs gazeux à micropistes, à la base d’un programme d’imagerie X à basse dose.

En radio-oncologie, la recherche gravite principalement autour de la planification et des traitements. La modélisation du dépôt de la dose, par des méthodes déterministes ou stochastiques, est à l’origine de plusieurs projets de recherche, tant pour la radiothérapie externe que pour la curiethérapie.

L’imagerie moléculaire par la tomographie par émission de positons (TEP) est appelée à devenir un thème important en physique médicale. Le CHUM est bien positionné à cet égard, avec 2 caméras TEP, dont une vouée aux activités de recherche.